/, Massage, Formation, Thaï massage/2015 – Thailande – Chiang Maï – Formation massage thaï (septembre)

2015 – Thailande – Chiang Maï – Formation massage thaï (septembre)

Langue / Language : frFrançais enEnglish

16/9/2015 – Arrivée à Chiang Maï

Arrivé de bonne heure par le train, je m’installe dans un resort avec un très beau jardin et une grande piscine proche de mon école de massage en dehors du centre-ville. Je loue un vélo et pars explorer la ville. Il s’agit d’une ancienne ville fortifiée en forme carrée entourée par des douves de 2/3 km carré. Les fortifications sont tombées, il y’a encore quelques restes, sur une partie du carré, les douves sont remplies d’eau. À l’intérieur un réseau d’axes principaux et des ruelles, les fameuses ‘Soï’. Des temples de partout, des guesthouses, des restaurants, bar, salons de massage de partout. C’est assez dense et fort heureusement c’est la basse saison et c’est assez calme. Je me dis que ce serait quand même mieux de trouver un hébergement en ville, surtout que le climat est encore très humide, les jardins et les zones d’ombre sont des nids à moustiques. Je trouve une chambre correcte au centre-ville, au 2em étage avec un petit balcon privé, avec vue sur un mur et un balcon collectif qui donne sur la ville. Il y a de l’air et nettement moins de moustiques, je m’y sent bien. Je suis à 10/15 minutes de mon école en vélo. Le centre historique est un peu un labyrinthe, doucement je trouve mes repères. Au niveau alimentation c’est le paradis, il y a beaucoup de restaurants végétariens, vegan et sans gluten, et les nombreux stands proposent aussi des options végétariennes, surtout le dimanche soir, quand toute l’artère principale devient un immense marché.

La formation commence le lundi, nous sommes 10. Notre professeur, Jeep, est un joyeux bout en train, patient, attentionné et précis dans son enseignement. Le support de cours est aussi de très bonne qualité, ce qui facilite la prise de notes et aidera pour mes débuts de pratique. Cette technique est fort intéressante, elle permet une détente musculaire profonde et des déblocages et équilibrage de canaux énergétiques. C’est une technique ou l’on peut approfondir sa formation dans la dimension thérapeutique. J’ai d’ailleurs reçu un massage thérapeutique par le professeur senior de l’école et ça a été très douloureux et très libérateur à la fois. Concours de circonstances, le lendemain j’ai eu une poussée de fièvre hallucinante et soudaine. Cet épisode grippal a duré trois jours et aujourd’hui au 4em jour, je me sens presque normal. Je n’ai donc pas pu assister aux cours cette semaine. J’espère pouvoir intégrer un autre groupe la semaine prochaine pour terminer ma formation et passer l’examen final.

 

26/9/2015 – La suite de chiang maï

Je suis tombé malade, j’ai loupé ma deuxième semaine de cours, mais j’ai pu me joindre à un autre groupe pour terminer la formation. Mon premier groupe, nous étions 10 élèves dont un espagnol qui venait pour la 4em fois, un couple d’Américains qui enchainaient leur deuxième session complète, une Hollandaise hyper névrosée du corps et qui était tout autant incapable de recevoir que de donner un massage, un jeune couple d’Anglais qui travaillent dans le spectacle, une jeune retraitée française qui souhaitait masser, une autre Française massothérapeute saisonnière très rigolote et fière de sa nouvelle paire de seins, et pour finir une massothérapeute d’origine coréenne. Un groupe assez dense et éclectique. Heureusement, notre professeur, Jeep était assisté de fredo, un français très rigolo et compétent. Ses cours étaient très détaillés, précis et techniques. Le deuxième groupe, plus petit, nous ne sommes que 4, une Française de la réunion qui commence un break de 11 mois et qui voyage avec sa mini peluche appelée Rodger, un couple de backpackers franco-italiens, lui, français, percussionniste et guitariste amateur, elle, Italienne, massothérapeute et passionnée de cristaux. Notre professeur, Dot, une nonne d’une quarantaine d’années, pleine d’humour, d’expérience et de spiritualité, nous donne beaucoup de mémos techniques pour nous rappeler des enchainements et enrichie le cours avec des explications, des dessins et de nombreuses options. J’ai donc la chance de recevoir deux enseignements différents, ce qui enrichit mon parcours d’autant plus. Aujourd’hui nous avons terminé les cours et dès demain nous allons entamer deux jours de révision complète de la séquence de 2h30, que nous devrons présenter pour l’examen final jeudi. Cette séquence contient près de 130 postures, le support cours est très bien fait avec une photo par posture, mais nous n’avons pas le droit de l’utiliser pour l’examen, nous avons juste le droit de nous aider de nos propres notes. En dehors du cours il n’y a pas grand-chose à faire, il y a des excursions possibles, elles sont à l’extérieur de la ville et nécessitent quelques heures ou la journée. Dimanche je suis allé au sommet de la montagne avoisinante visiter le temple de Doi Sutheph avec Stéphanie, la Française du cours. Hier, vendredi, je suis allé passer la journée dans une réserve d’éléphants. J’ai choisi ‘Elephant nature park’, car il s’agit d’un refuge pour éléphants maltraités, handicapés, en petite forme. Dans ce centre, aucune chaine, aucun pic ne sont utilisés, seuls l’amour, l’affection et la nourriture sont utilisés pour diriger les éléphants. Ils ne sont pas montés et le contact avec les humains est restreint. Ils sont en semi-liberté, ils interagissent entre eux de façon naturelle, c’est un beau moment. Demain je quitte chiang mai par avion et je me rends à Mandalay pour commencer mon périple birman.

Langue / Language : frFrançais enEnglish

By | 2016-12-11T17:35:31+00:00 décembre 7th, 2016|Voyage, Massage, Formation, Thaï massage|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment

*